Faut-il souscrire une garantie dommages-ouvrage pour une piscine ?

Vous rêvez de construire une piscine pour profiter de l’été et passer d’agréables moments avec vos proches, les pieds dans l’eau ? Mais avant de concrétiser un tel projet, il est essentiel de prendre toutes les précautions indispensables, à commencer par souscrire une garantie dommages-ouvrage. En effet, des malfaçons ou des vices cachés risqueraient de transformer vos rêves en cauchemars…

Utilité et fonctionnement de l’assurance dommages-ouvrage

Son principal avantage est de vous mettre à l’abri des défauts d’ouvrage relevant de l’assurance décennale. Ainsi, une fois le chantier officiellement terminé, vous pouvez rester serein si votre piscine nécessite des réparations. L’équipement endommagé sera automatiquement réparé ou remboursé dans les plus brefs délais, sans que vous soyez contraint d’attendre que la justice statue sur la responsabilité des parties.

Notez que l’assurance dommages-ouvrage entre en application lorsque la garantie de parfait achèvement des travaux expire, soit un an après la réception de la piscine, et qu’elle prend fin en même temps que la garantie décennale. Au total, vous pouvez donc bénéficier d’une garantie valable 9 ans.

Est-elle obligatoire dans le cadre d’une construction de piscine ?

Les personnes qui font construire une piscine en béton par des professionnels sont tenues par la loi Spinetta du 4 janvier 1978 de contracter une assurance dommages-ouvrage avant le démarrage du chantier. Elle n’est pas obligatoire lors de la pose de piscines hors sol et ne concernent pas ceux qui construisent eux-mêmes leur bassin. Mais elle reste vivement recommandée afin de bénéficier d’une prise en charge rapide des travaux de réparation en cas de sinistre. Par exemple, si des dégâts sont causés sur les équipements d’entretien (pompe, filtre, etc.), vous pouvez évidemment compter sur l’assurance dommages-ouvrage et n’aurez pas à prendre en charge les réparations.

De même, en cas de revente de votre bien immobilier, le notaire peut être amené à exiger cette garantie pour conclure la vente.

Une couverture optimale

L’assurance dommages-ouvrage couvre de nombreux dégâts qui pourraient affecter une piscine et sa conformité aux normes de sécurité. Il s’agit notamment :

  • • Des vices et malfaçons compromettant la solidité du bassin, mais aussi les problèmes qui le rendent impropre à la baignade comme une fissure dans le revêtement ou dans la structure qui provoque des fuites ;
  • • Des défauts d’étanchéité de la piscine ;
  • • Des anomalies qui fragilisent les équipements indissociables de la piscine tels que des margelles ou un dallage mal posé.

Combien coûte la garantie dommages-ouvrage d’une piscine ?

Le tarif dépend de nombreux critères dont la localisation, les matériaux utilisés, la taille et le coût de la construction.

Pour exemple : pour une construction (maison + piscine) d’un montant de 100 000€, le prix de l’assurance dommages-ouvrage sera de 3938€.

A voir aussi : Quel est le tarif d’une assurance dommages-ouvrage ?

Comment souscrire votre contrat d’assurance dommages-ouvrage ?

Avec Assur Assure, vous avez la possibilité de souscrire votre garantie dommages-ouvrage dans les meilleures conditions. Demandez votre devis gratuit et personnalisé dès maintenant. Assur Assure s’engage à vous transmettre votre étude dans l’heure (pendant les jours ouvrables.)

Comment obtenir réparation ?

Dès que vous découvrez un sinistre, un vice ou une malfaçon, il vous suffit de contacter immédiatement votre assureur en lui indiquant votre volonté de faire fonctionner la garantie dommages-ouvrage.

Vous recevrez une réponse sous un délai maximum de 60 jours, et si votre demande est acceptée, la compagnie d’assurance vous fera une offre d’indemnisation sous 90 jours. Vous serez finalement dédommagé dans un délai de 15 jours maximum.